Casinos au Brésil : le Président Bolsonaro refuse l’authentification

casinos au Brésil

Longtemps interdit sur le territoire brésilien, les casinos au Brésil font aujourd’hui l’objet d’un projet de réouverture. Les législateurs brésiliens s’entretiennent pour ouvrir à nouveau ce marché au Brésil. Néanmoins, il y a un gros bémol : le Président du pays Jair Bolsonaro est complètement opposé à l’idée. Il s’apprête même à réagir si une telle décision venait à se concrétiser.

Les casinos brésiliens : un peu d’histoire

C’est entre 1934 et 1946 que le marché des jeux d’argent a été le plus florissant dans le pays. Trois établissements ont marqué l’histoire des jeux à cette époque : le Copacabana Palace, le Cassino da Urca et le Casino Atlântico. Avec le temps, la liste s’est rallongée comptant jusqu’à 70 établissements de jeu.

Et puis boom ! Le secteur du jeu s’est arrêté après le mandat du Président Getulio Vargas avec la fermeture de toutes les maisons de jeu. Pendant des années, de nombreux politiciens ont essayé de rétablir le secteur, mais en vain.

À une certaine époque, il y a même eu plusieurs passages du milliardaire Sheldon Adelson, fondateur et PDG de la compagnie de casinos Las Vegas Sands. Il se rendait au Brésil afin de trouver des sites susceptibles d’intégrer un hôtel-casino. Pour le moment, il n’y a aucune suite à ces visites. Une chose est sûre : le Brésil a beaucoup de potentiel intéressant de nombreux opérateurs dans le secteur des jeux d’argent.

Un moyen de se remettre de la crise financière créée par la pandémie

La pandémie du Covid-19 a touché de nombreux secteurs durant ces deux dernières années. Si bien que l’économie entière en a été affectée. Pour les législateurs, le retour des casinos terrestres apporterait d’importants bénéfices pour le Brésil.

Concrètement, d’après l’analyse de certains experts financiers, les revenus annuels des casinos au Brésil s’élèveraient à 5 milliards de dollars. Ce qui rapporterait près de 1,3 milliard de dollars de taxe annuelle.

Par ailleurs, le retour de ces établissements favoriserait la création d’emplois à raison de plus de 200 000.

Le Président brésilien reste contre la réouverture des casinos

Au mois de septembre 2021, un comité du Congrès a été mis en place pour étudier la question. Leur but est de passer un audit sur les textes de lois qui concernent la légalisation des casinos physiques au Brésil.

Cependant, Bolsonaro continue de réfuter la proposition. Non seulement c’est une perte de temps, mais il croit aussi que cette décision aura des impacts négatifs sur la société brésilienne. Il a donc décidé de donner un véto « contre ».

Pour passer outre son véto, les législateurs ont joué la carte de l’exonération étendue des charges sociales.  Il s’agit d’une disposition ayant pour but de garder les emplois. L’ouverture des casinos au Brésil ferait la promotion d’un jeu responsable et améliorerait les recettes fiscales. Ces arguments pourraient bien tourner en défaveur du Président.

Maïa Ivanov

Amatrice des casinos-2 en ligne, je suis, sans nul doute, une parieuse inconditionnelle. J’ai commencé mon expérience en tant que croupière au sein de véritables casinos-2 terrestres, ce qui me permet de bénéficier d’une véritable expérience dans ce milieu. Ayant offert mes services auprès d’entreprises de renom pendant plusieurs mois, j’ai préféré collaborer sur des sites de jeux d’argent en ligne au profit de Delentredeux.fr.