Françoise MICHEL

Concepteur lumière, éclairagiste.
Après des études de géologie, Françoise Michel suit une formation de régie à l’École du Théâtre National de Strasbourg, dirigé alors par Jean-Pierre Vincent. En 1980, elle rencontre Odile Duboc et la danse contemporaine. C’est alors le début d’une longue collaboration sur la conception et la réalisation de spectacles, encore aujourd’hui au sein de Contre Jour, Centre Chorégraphique National de Belfort.
Durant ces années, elle crée les lumières de Josette Baïz, Hideyuki Yano, Francine Lancelot, Mark Tompkins, Georges Appaix, François Raffinot, le groupe Dunes, Daniel Larrieu…
Elle n’abandonne pas l’aventure théâtrale et travaille entre autres avec Valère Novarina, François Chattot, Hélène Vincent, Lambert Wilson, Yoshi Oïda…
Avec Odile Duboc, son travail de lumière la conduira à créer la scénographie de plusieurs pièces (Thaïs, Le Pupille veut être tuteur…)
Aujourd’hui elle accompagne régulièrement les créations de Emmanuelle Vo-Dinh, Mié Coquempot et Daniel Dobbels qu’elle rencontre en 2001. Françoise Michel conçoit la lumière comme une écriture proche de la mise en scène : “La lumière ne vient pas parachever quelque chose, elle est à l'œuvre en même temps que la chorégraphie“